Select Page

Ouverture des données du Baromètre du numérique

Baptiste Amar

Baptiste Amar

ARCEP

Baptiste Amar est analyste de données à l’Observatoire des marchés de l’Arcep, unité en charge de la collecte et de la restitution des informations concernant les secteurs étudiés par l’Autorité (télécoms, postal, numérique). Il répond aux questions du laboratoire à l’occasion de l’ouverture des données du Baromètre du numérique.

Qu’est-ce que le Baromètre du numérique ? Comment et par qui ces données ont-elles été produites ?

Le Baromètre du Numérique est une étude de référence sur l’adoption par les Français des équipements et des usages numériques. Il est le fruit d’une collaboration entre le CGE et l’Arcep depuis 2003, à laquelle l’Agence du Numérique s’est associée pour l’édition 2016.

Chaque année, le Credoc interroge en face-à-face un échantillon de plus de 2 000 personnes représentatif de la population française. Des questions leur sont posées sur la nature de leurs équipements (téléphonie, ordinateur, tablette, etc.) et de leurs usages numériques (réseaux sociaux, e-commerce, administration en ligne, etc.)

Quel travail a dû être nécessaire pour permettre leur ouverture ? Comment sont-elles structurées ?

L’ouverture des résultats a nécessité un travail minutieux d’harmonisation des bases de données annuelles, pour en faire un ensemble cohérent. Les libellés des variables ont par exemple dus être réconciliés, afin de faciliter les analyses inter-temporelles.

Par ailleurs, un dictionnaire des variables, qui reprend l’ensemble des questions posées depuis 2007 et les modalités de réponse, a été édité dans le même temps. L’objectif est de rendre l’utilisation du jeu de données la plus accessible possible.

Pourquoi ouvrir ces données ? Qui pourrait les réutiliser ?

Cela permettra de donner encore plus de valeur ajoutée à l’étude : développeurs, entreprises, chercheurs, sociologues, ou encore journalistes, pourront les utiliser pour produire de nouvelles analyses avec un regard neuf.

Cette démarche s’inscrit également dans une politique globale de transparence des données publiques, alors que la France accueille en décembre le sommet mondial du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert.

Sous quelle licence sont-elles publiées ?

Le jeu de données sera publié sous la licence Open Database License (ODbL) qui, tout en le rendant accessible à tous, permet de conserver son intégrité.

Accéder aux données sur data.gouv.fr :

A propos de l'auteur

L'Agence du Numérique

L’Agence du numérique a pour ambition de préparer, avec ses partenaires publics et privés, l’ensemble de la société française à la révolution numérique pour que notre pays soit prêt à en saisir les opportunités, tant en termes de croissance et d’emplois que d’efficacité des services publics, d’aménagement du territoire et de renforcement du lien social.

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter