Select Page

Le cadre de référence des compétences numériques va remplacer le B2I à l’école et au collège

Le cadre de référence des compétences numériques va remplacer le B2I à l’école et au collège

Le ministère de l’Education prépare le remplacement du B2i par une « attestation du niveau de maîtrise des compétences numériques ». Ce cadre de référence compétences numériques fera l’objet d’une consultation dans un panel d’écoles et de collèges entre février et avril 2017.

« Le nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture ainsi que les nouveaux programmes confortent la place du numérique dans les enseignements et les pratiques éducatives. Les activités d’apprentissage permettent aux élèves de développer des connaissances et des compétences, mais aussi d’élargir leur compréhension des enjeux du numérique.

Dans ce contexte, un nouveau projet de cadre de référence a été élaboré en 2016. Il rassemble et organise de façon progressive et selon 5 domaines spécifiques, les 16 compétences numériques développées de l’école élémentaire à l’université ainsi que dans le contexte de la formation continue des adultes ».

Ce cadre de référence remplacera le B2i qui disparaît à l’école et au collège à la rentrée 2016-2017 mais perdure au lycée jusqu’à la rentrée 2017-2018.

Pour la scolarité obligatoire une attestation du niveau de maîtrise des compétences numériques sera délivrée aux élèves à partir de l’année scolaire 2017-2018.

Le référentiel s’organise en cinq domaines et seize sous-domaines de compétences.

  • « Information et données », qui concerne la recherche d’information et le traitement des données et intègre les questions d’éducation aux médias et à l’information.
  • « Communication et collaboration », qui traite des interactions et de ce qui relève de la netiquette, du partage de contenus.
  • « Contenus », domaine dédié à la création de contenus numériques du plus simple au plus élaboré, y compris des programmes informatiques. On y aborde aussi les questions relatives aux droits de publication sur les réseaux.
  • « Protection et sécurité » : ce domaine traite de tout ce qui concerne la sécurité du matériel mais également de la santé et de l’environnement ainsi que la protection des données personnelles.
  • « Environnement numérique » qui traite des compétences qui permettent à un individu de s’insérer dans un monde numérique et de comprendre son fonctionnement.

« Chacune des compétences déclinées dans ces domaines et ces compétences intègrent non seulement une dimension pratique mais aussi des connaissances et la compréhension d’enjeux, notamment en termes de citoyenneté, d’environnement, de positionnement dans une société numérique ».

Pour chacun des domaines et sous-domaines, 8 niveaux de maîtrise sont identifiés.

Une déclinaison du référentiel européen DIGCOMP pour la France

La Commission européenne a produit en 2013 un référentiel-cadre des compétences numériques destiné à être partagé par l’ensemble des Etats membres – le DIGCOMP.

Cette mise en correspondance entre référentiels nationaux et européen vise à permettre une meilleure reconnaissance de la nouvelle certification hors des frontières nationales, et faciliter la mobilité des élèves, étudiants et professionnels certifiés par le dispositif.

Pix, la plate-forme d’évaluation et de certification en ligne des compétences numériques

La mise en place progressive d’une plate-forme d’évaluation et de certification en ligne des compétences numériques est prévue pour la rentrée 2017. Elle permettra, à partir de situations d’évaluation dans les différents domaines et compétences du cadre de référence à un « usager » (élève à partir de la 4e, étudiant, adulte) d’accumuler, pas à pas, des unités de valeur (PIX) correspondant aux différents niveaux du référentiel.

Une certification des compétences numériques qui pourra être valorisée dans un parcours professionnel

Le dispositif sera accessible aux élèves et aux étudiants, mais également aux professionnels dans le cadre de la formation continue des adultes, sur le modèle de ce que le C2i et le B2i adultes permettaient déjà.

La nouvelle certification ne visera pas la certification de compétences numériques « métiers » (développeurs, webdesigners, etc.) mais d’une culture générale du numérique, utile pour l’exercice de la plupart des métiers mais aussi pour l’exercice de sa citoyenneté.

Calendrier de mise en œuvre

Une période de consultation du cadre de référence et des documents d’accompagnement est mise en place dans un panel d’écoles et de collèges entre février et avril 2017.

La publication du décret, de l’arrêté et de la circulaire est prévue avant la rentrée.

Source: Eduscol-Ministére de l’Education Nationale

 

A propos de l'auteur

L'Agence du Numérique

L’Agence du numérique a pour ambition de préparer, avec ses partenaires publics et privés, l’ensemble de la société française à la révolution numérique pour que notre pays soit prêt à en saisir les opportunités, tant en termes de croissance et d’emplois que d’efficacité des services publics, d’aménagement du territoire et de renforcement du lien social.

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter