Select Page

Usages d’Internet : des écarts substantiels entre régions françaises, et entre hexagone et Outre Mer

Usages d’Internet : des écarts substantiels entre régions françaises, et entre hexagone et Outre Mer

L’INSEE réalise tous les ans une enquête auprès des ménages pour mesurer l’équipement des ménages, leurs usages et fréquence d’utilisation, le recours à l’administration et aux services de commerce en ligne. En 2016, l’échantillon de l’enquête était composé de 27 000 ménages (dont certains ont été interrogés par téléphone et la majorité via une enquête internet et papier).

L’office statistique européen Eurostat vient de publier les données de l’enquête communautaire sur l’usage du numérique par les ménages décomposés par régions.  Seuls sept jeux de données issus de cette enquête sont publiés avec ce degré de détail.

La taille de cet échantillon (27 000 ménages) autorise des comparaisons, qui doivent cependant rester prudentes.

Ce graphique décliné en 40 régions (les 26 régions antérieures a la reforme territoriale et les régions d’outre mer) est issu directement des bases de données Eurostat.

 

Ce graphique détaille les données sur la base des nouvelles régions: il a été réalisé en calculant la moyenne des régions fusionnées au sein de 7 nouvelles régions. Pour les dix autres régions dont le périmètre n’a pas été modifié, les données sont celles d’Eurostat.

Malgré le regroupement en 13 régions, des écarts substantiels subsistent entre régions.

  • L’écart serait de 16 points entre l’île de France (90 %) et la Corse (76 %) pour la proportion de foyers connectés a Internet. Trois régions se situeraient au-dessus de la moyenne nationale (86 %) pour la proportion de foyers connectés a Internet : Île de France, Auvergne-Rhône-Alpes et Normandie.
  • L’écart ne serait en revanche que 8 points entre l’île de France (85 %) et la Corse (77 %) pour l’utilisation et la fréquence d’utilisation d’Internet.

 

L’écart entre la France (toutes régions confondues, 86 %) et les régions d’outre mer (72 %) serait de 14 points pour la proportion de foyers connectés à Internet et de 18 points pour l’utilisation et la fréquence d’utilisation d’Internet.

Il convient de signaler que les résultats de cette enquête ne coïncident pas nécessairement avec ceux qui proviennent des enquêtes réalisées par les observatoires régionaux des usages numériques.

C’est notamment le cas pour la Corse qui a publié il y a quelques mois les conclusions de son Baromètre 2016.

A propos de l'auteur

L'Agence du Numérique

L’Agence du numérique a pour ambition de préparer, avec ses partenaires publics et privés, l’ensemble de la société française à la révolution numérique pour que notre pays soit prêt à en saisir les opportunités, tant en termes de croissance et d’emplois que d’efficacité des services publics, d’aménagement du territoire et de renforcement du lien social.

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter