Select Page

La Commission Européenne alerte les états-membres sur la pénurie de compétences numériques en Europe

La Commission Européenne alerte les états-membres sur la pénurie de compétences numériques en Europe

L’examen à mi-parcours par la Commission européenne de la stratégie pour le marché unique numérique donne l’occasion à la Commission européenne de réitérer ses préoccupations quant à la pénurie de compétences numériques en Europe.

Selon la Commission, 90 % de l’ensemble des emplois requièrent d’ores et déjà « un minimum de compétences numériques, lesquelles sont également de plus en plus demandées pour la participation à des activités sociales et citoyennes ».

Si environ 2 millions de postes de spécialistes des TIC ont été créés dans l’UE au cours des 10 dernières années, la Commission observe que 4 entreprises européennes sur 10 désireuses d’embaucher des spécialistes des TIC en 2015 ont rapporté avoir eu des difficultés à pourvoir les postes vacants.

Selon la Commission, 44 % de la population de l’UE et 37 % de sa main-d’oeuvre n’avaient pas assez de compétences numériques en 2016. « Il est préoccupant de constater qu’environ la moitié des entreprises européennes n’ont toujours pas mis en oeuvre de stratégies pour requalifier leur main-d’oeuvre. Les travailleurs doivent acquérir les nouvelles compétences qui leur permettront de tirer parti de l’arrivée de nouvelles technologies. Cela ne pourra pas se faire sans investissements massifs ».

« En dépit des nombreuses réformes entreprises dans toute l’UE, la Commission reste préoccupée et estime que les États membres doivent de toute évidence continuer d’agir et de progresser sur le plan des compétences. L’évolution rapide de notre économie et de notre société contraste avec la lenteur de l’évolution des modes d’enseignement et de formation des citoyens.

 Au rythme actuel, le fossé se creuse entre les compétences dont disposent les citoyens de l’UE et celles dont ils ont besoin. Les États membres doivent agir, et la Commission est disposée à les aider en leur fournissant un soutien stratégique, une assistance en matière de recherche et des outils concrets qui leur permettront de moderniser leurs systèmes d’éducation et de formation.

La mise en oeuvre rapide par les États membres de la stratégie et des initiatives en matière de compétences doit constituer une priorité pour ce qui est d’accompagner la transformation numérique ».

La Commission invite les États membres à mettre en oeuvre rapidement la nouvelle stratégie pour les compétences. Elle lancera en 2018 le programme « Digital Opportunity » (Accès au numérique) pour promouvoir la réalisation de stages dans le domaine du numérique dans d’autres pays en 2018.

About The Author

L'Agence du Numérique

L’Agence du numérique a pour ambition de préparer, avec ses partenaires publics et privés, l’ensemble de la société française à la révolution numérique pour que notre pays soit prêt à en saisir les opportunités, tant en termes de croissance et d’emplois que d’efficacité des services publics, d’aménagement du territoire et de renforcement du lien social.

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.