Select Page

Enquête sur les usages numériques de “décrocheurs” scolaires

Cap Digital, le Réseau Etincelle et EdFab avec le concours de la Grande Ecole du Numérique ont réalisé une enquête sur l’équipement, les usages et connaissances du numérique, le rapport aux métiers et formations au numérique des jeunes décrocheurs.

A l’origine de cette étude, trois constats :

  • 98 000 jeunes sortent encore de formation initiale sans diplôme en 2016, soit 9,2% des 18-24 ans.
  • Le taux de chômage est de 50% parmi les jeunes décrocheurs, contre 11% pour les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur.
  • Les besoins en formation numériques sont croissants, les besoins sont très importants et le public encore trop mal informé

L’enquête met en avant que “les jeunes décrocheurs sont aussi connectés que les autres”.

Les jeunes décrocheurs ont un taux d’équipement en smartphone et des usages d’internet plus forts que la moyenne française, mais néanmoins inférieurs à la moyenne des jeunes de 18-24 ans (chiffres enquête ARCEP-CGE 2016).

Internet est utilisé par 87% des jeunes décrocheurs pour la recherche d’emploi ou de formation. Comparativement, les internautes français sont 31% à avoir effectué une recherche d’emploi sur internet en 2016, 63% chez les 18-24 ans et 78% parmi les chômeurs.

Pôle Emploi figure en troisième place des applications les plus utilisées (85%) par les jeunes décrocheurs.

En revanche les outils bureautiques ne leurs sont pas familiers.

49% des jeunes décrocheurs ne souhaitent pas travailler dans le numérique. Mais 79% ignorent l’existence de formations courtes et gratuites pour travailler dans ce secteur.

La conclusion de l’étude met en avant le manque de visibilité des métiers et des formations aux métiers du numérique, renforcé par une forme d’auto-censure des jeunes décrocheurs.

Le rapport France Stratégie “Vision prospective partagée des emplois et des compétences”  fait état de conclusions similaires : une visibilité insuffisante des métiers du numérique, une ouverture nécessaire des compétences pour intégrer la filière numérique, et repenser les processus de formation et de professionnalisation dans la filière. Trois composantes de la relation formation-emploi traditionnelle sont, selon le rapport, particulièrement touchées par cette évolution :

  • Le monde de l’insertion sociale et professionnelle où l’apprentissage des technologies numériques donne lieu à plusieurs initiatives particulièrement innovantes pour renouveler la vision des parcours vers l’emploi des personnes qui en étaient durablement éloignées;
  • Les structures de formation initiale organisent des réponses en développant de nouveaux modes de coopération avec les entreprises, et en intégrant de plus en plus de pratiques de formation initiale et d’actions de formation continue. Une telle dynamique est particulièrement observable dans tout ce qui concerne la formation des techniciens au numérique.
  • Enfin, les entreprises elles-mêmes peuvent être amenées à s’impliquer fortement dans la formation continue pour résoudre des tensions importantes dans leurs besoins de recrutement. Elles peuvent également être mobilisées sur des problématiques de reconversion de certains salariés touchés par l’obsolescence rapide des compétences constitutives de leurs métiers.”

 

Méthodologie de l'enquête "Les jeunes décrocheurs et le numérique"
Enquête réalisée par téléphone entre le 23 janvier et le 23 juin 2017 auprès d’un panel de 135 jeunes décrocheurs (48% de femmes, 52% d’hommes) sans emploi (61% n’ont pas le bac) âgés de 17 à 33 ans (87% ont entre 18 et 25 ans), répartis dans les 5 régions du réseau Etincelle (Grand Est, Hauts-de-France, Ile-de-France, Pays-de-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes).
Sources
Infographie “Résultats de l’enquête Les jeunes décrocheurs et le numérique” 2017
Pour aller plus loin

Consultation sur les compétences en “Education aux médias et à l’information (EMI)”

Prospective des emplois et des métiers : France Stratégie et le CEREQ identifies 36 métiers dans la filière numérique

Littératie numérique et médiation numérique : des enjeux essentiels pour la décennie 2017-2027 selon France Stratégie”

Création de WeTechCare pour l’inclusion numérique

Facilitation numérique à Paris : de l’expérimentation au déploiement

La Région PACA fait le point sur les besoins en  compétences et  les formations aux  métiers du numérique

85 % des internautes français se jugent à l’aise sur Internet… les compétences numériques restent cependant corrélées au niveau d’études

La transformation numérique du système de formation professionnelle au milieu du gué

Première étape franchie pour PIX, le nouveau service public en ligne d’évaluation et de certification des compétences numériques

La Commission Européenne alerte les pays-membres sur la pénurie de compétences numériques en Europe

La région Hauts-de-France dresse un état des lieux des emplois et des compétences numériques

Un Observatoire Régional des Compétences du Numérique dans le Grand Ouest

From Digital Skills to Tangible : une nouvelle approche de la mesure des compétences numériques

Vers un indice des compétences numériques en Europe

Les personnes ont tendance à surestimer leurs compétences numériques

Le cadre de référence des compétences numériques va remplacer le b2i à l’école et au collège

A propos de l'auteur

L'Agence du Numérique

L’Agence du numérique a pour ambition de préparer, avec ses partenaires publics et privés, l’ensemble de la société française à la révolution numérique pour que notre pays soit prêt à en saisir les opportunités, tant en termes de croissance et d’emplois que d’efficacité des services publics, d’aménagement du territoire et de renforcement du lien social.

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter