Select Page

Lancement de la Coalition française en faveur des compétences numériques

La transformation numérique de l’économie française, et plus largement de l’ensemble de la société, implique sans aucun doute la modernisation et l’adaptation des outils en matière de compétences et de formations.

L’enjeu est multiple car il s’agit déjà d’adapter les métiers actuels, ensuite de préparer aux métiers de demain, enfin d’anticiper l’apparition de nouvelles formes d’activités professionnelles rendues possible grâce au numérique.

Selon France Stratégie et la Dares, de 170 000 à 212 000 postes sont à pourvoir dans le numérique, selon les scénarios, en 2022 en France ; les derniers rapports révèlent que 10 % à 15 % des emplois présentent un risque élevé d’automatisation.

La Commission européenne a lancé, le 1er décembre 2016, la « coalition en faveur des compétences et des emplois dans le secteur du numérique » (Digital skills and jobs coalition) en coopération avec les états membres, les entreprises, les partenaires sociaux, les ong et les acteurs de l’enseignement.

Le rôle de la coalition est triple

La coalition française en faveur des compétences et des emplois dans le secteur du numérique s’assigne trois missions :

  • Identifier les initiatives et les bonnes pratiques.
  • Fédérer tous les acteurs locaux et nationaux actifs en matière de numérique (administrations, associations, ONG, organisations professionnelles, entreprises, syndicats, etc.)
  • Mener des actions concrètes sur l’ensemble du territoire.

D’ici la fin de l’année, la coalition va travailler selon 3 phases

  • Phase 1 : état des lieux des actions déjà entreprises, des besoins non satisfaits, des freins et blocages éventuels, des référentiels ou nomenclatures et de la cartographie des acteurs.
  • Phase 2 : les bonnes pratiques
  • Phase 3 : feuille de route et mise en œuvre

La coalition  réunit un grand nombre de parties prenantes telles que Adecco, l’AFPA, l’Agence du numérique, l’APEC, l’association Pasc@line, la CFDT, le Cigref, la Grande école du Numérique, Groupe BPCE, le Groupe des fédérations industrielles, le ministère de l’éducation nationale, la Région Grand Est, Simplon, Sodexo, l’Union des industries chimiques (UIC), etc.

L’Agence du numérique copilote (avec le projet PIX)  l’un des quatre groupes de travail, le « Groupe Compétences numériques pour tous ».

 

A propos de l'auteur

L'Agence du Numérique

L’Agence du numérique a pour ambition de préparer, avec ses partenaires publics et privés, l’ensemble de la société française à la révolution numérique pour que notre pays soit prêt à en saisir les opportunités, tant en termes de croissance et d’emplois que d’efficacité des services publics, d’aménagement du territoire et de renforcement du lien social.

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter