Select Page

Mois : février 2017

Activisme des ONG sur les réseaux sociaux

Qu’il s’agisse de sensibiliser le public aux causes qu’elles promeuvent, de faire connaître leurs actions, de mobiliser le public a l’occasion des campagnes qu’elles lancent, ou encore de lever des fonds, les ONG  et les associations humanitaires ont appris, au cours des dernières années, à tirer parti des réseaux sociaux. L’association « Communication Sans Frontières » (qui conseille les ONG) a réalisé en 2015 et en 2016 avec Harris Interactive, deux enquêtes pour mieux cerner les attitudes, perceptions et attentes des internautes français vis-à̀-vis des associations et ONG sur les réseaux sociaux. L’enquête 2015 mettait en relief trois attentes principales à̀...

Voir plus

Les personnes ont tendance à surestimer leurs compétences numériques

Les démarches d’auto-évaluation des compétences numériques butent sur double une difficulté : chacun mesure différemment ses compétences. De plus, les personnes ont tendance à les surestimer. Pour y voir plus clair et prendre la mesure du problème, la Fondation ECDL (European Computer Driving Licence) a examiné en détail les résultats de cinq études menées dans cinq pays européens. En savoir plusL’ECDL (European Computer Driving Licence) ou PCIE (Passeport de Compétences Informatique Européen) est un certificat internationalement reconnu attestant les compétences pratiques d’utilisation des applications informatiques les plus courantes. Il existe actuellement 14 modules ECDL et cinq certificats, qui couvrent les...

Voir plus

Gestion des mots de passe : une conscience accrue des risques, des pratiques qui perdurent

Principal moyen d’authentification pour les services en ligne, le mot de passe est de plus en plus critiqué et mis à l’épreuve. Alors que le nombre de comptes et la sensibilité des informations qu’ils protègent ne cessent de croître, le mot de passe reste cependant le sésame pour accéder à la plupart des services numériques. Le développement des usages du numérique impose ainsi aux utilisateurs une gestion toujours plus complexe de multiples comptes et de mots de passe. Une gestion non organisée de ces mots de passe fait courir des risques aux utilisateurs sur ses données personnelles : l’utilisation du même mot de passe pour accéder à différents services peut compromettre les comptes sensibles, notamment l’adresse de messagerie principale ; la tendance à partager ses mots de passe augmente les risques d’usurpation d’identité ; la tendance à créer des mots de passe en rapport avec soi (date de naissance, prénom des enfants, nom de son entreprise, etc.) les rend plus vulnérables, notamment dans un contexte où il est facile de récupérer des informations sur les personnes en ligne (ingénierie sociale) ; la difficulté à mémoriser un mot de passe trop long incite à définir des mots de passe trop simples, quelques caractères, souvent des mots usuels, ou à les écrire sur support papier. (Source: CNIL) Plusieurs enquêtes récentes mettent en relief une tension entre une conscience accrue des risques d’usurpation d’identité et des...

Voir plus

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter