Select Page

Le livre numérique s’installe progressivement dans les pratiques de lecture

Deux études récentes permettent de prendre la mesure de la place qu’occupe désormais le livre numérique dans les pratiques de lecture.

Selon l’étude Les Français et le livre, commandée par le Centre national du livre (conduite auprès de 1 000 personnes par Ipsos), 91 % des personnes interrogées ont lu des livres en 2017 : 67 % uniquement des livres en format papier 2 % que des livres en format numérique, 24 % aussi bien les uns que les autres.

Entre 2015 et 2017, le nombre de livres lus est passé, en moyenne, de 16 à 20 : 17 livres au format papier et 3 au format numérique.

Le poids du numérique se renforce ainsi suivant deux tendances : une progression du nombre de lecteurs de « e-books » (qui passe de 19 % en 2015 à 24 % en 2017) et son corollaire, une augmentation du nombre de livres numériques lus (qui passe de deux à trois).

Le lectorat de livres numériques, nettement masculin en 2015, est désormais en 2017 d’autant d’hommes (51 %) que de femmes (49 %). Il est, comme en 2015, majoritairement jeune et diplômé.

La vente en ligne, par ailleurs, continue de progresser en 2017 au détriment des librairies : 13 % des acheteurs de livres le font désormais sur des boutiques en ligne (10 % en 2015).

Un Français sur cinq a déjà lu un livre numérique

La septième édition du Baromètre sur les usages du livre numérique, mis en place conjointement par le Syndicat national des Éditeurs, la Société des Gens de Lettres et SOFIA repose sur une enquête menée par OpinionWay auprès de 2006 personnes et auprès de 506 utilisateurs de livres numériques.

Selon cette enquête, 21 % de la population française âgée de 15 ans et plus déclarent avoir déjà lu, en partie ou en totalité, un livre numérique. 7 % envisagent de le faire et 72 % ne l’envisagent pas.

Cette enquête corrobore les évolutions mentionnées plus haut quant au rééquilibrage des lecteurs de livres numériques entre hommes et femmes.

Depuis qu’ils lisent en numérique, la majorité des lecteurs de livres numériques achètent et lisent autant qu’avant. Ils sont 19 % à acheter plus de quatre livres numériques par an.

73 % des lecteurs de livres numériques ont acquis une partie de leurs livres gratuitement. 44 % ont déjà acquis un livre numérique pour moins de 4 €.

L’outil principal d’achat reste la librairie intégrée à l’appareil de lecture.

Le paiement à l’acte reste le moyen d’accès aux livres privilégié des lecteurs de livres numériques (63 %) : seuls 7 % d’entre eux se disent intéressés par un modèle d’abonnement.

Multi-équipés, 82 % des lecteurs de livres numériques le font sur des liseuses. 14 % sur tablettes, 7 % sur des ordinateurs portables et 10 % sur des smartphones.

Les lecteurs de livres numériques plébiscitent les formats standards : le PDF à 43 % et l’Epub à 28 %.

Les livres numériques représenteraient 3 % des ventes de livre en France selon la Fédération des Éditeurs Européens (FEP), 6,5 % selon le cabinet d’études économiques Xerfi.

Le prêt de livres numériques en bibliothèque : une pratique encore marginale

Le Ministère de la Culture promeut depuis 2014 le projet « Prêt Numériques en Bibliothèques » (PNB). Dans le cadre du PNB, une ou plusieurs bibliothèques s’associent avec des libraires partenaires pour proposer une sélection de livres numériques, qu’elles peuvent acheter et intégrer à leurs collections. Elles peuvent alors prêter gratuitement un ebook à tout usager, dès lors qu’il est inscrit à la bibliothèque.

54 réseaux de bibliothèques ont désormais souscrit au service et 37 libraires proposent ce nouveau service aux bibliothèques. Début 2016, l’offre éditoriale aux bibliothèques était constituée de 106 216 titres, contre 207 999 titres proposés aux particuliers.

Le dispositif PNB ne rencontre cependant pas l’unanimité au sein de la profession. Les principales critiques ou réticences portent sur le prix élevé des livres numériques, sur l’absence de pérennité des collections et les contraintes liées aux mesures techniques de protection contre la copie (DRM).

Sources

Les Français et le livre, Centre national du Livre

7e Baromètre sur les usages du livre numérique, SNE, SGDL et Sofia

 

A propos de l'auteur

L'Agence du Numérique

L’Agence du numérique a pour ambition de préparer, avec ses partenaires publics et privés, l’ensemble de la société française à la révolution numérique pour que notre pays soit prêt à en saisir les opportunités, tant en termes de croissance et d’emplois que d’efficacité des services publics, d’aménagement du territoire et de renforcement du lien social.

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter