Select Page

Occitanie : 15 “Ecoles régionales du numérique” couvrent les 13 départements de la région

La Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée a créé l’Ecole Régionale du Numérique pour offrir aux demandeurs d’emploi possédant un bas niveau de qualification des formations innovantes au numérique.

Cette « école » se structure non comme un établissement mais comme un réseau de formations innovantes au numérique, en adéquation avec les besoins exprimés par les entreprises.

Les formations sont destinées prioritairement aux personnes qui ne sont ni employées, ni en formation, ni en études (NEET), aux décrocheurs scolaires (y compris de l’enseignement supérieur), notamment issus des quartiers politique de la ville, ou en situation de handicap et aux femmes, sous-représentées dans ce type de métiers.

La Région avait lancé en mai 2016, un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) à destination des collectivités d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

La région prend en charge 100% des frais pédagogiques et a programmé 2,2 millions d’euros pour assurer les 15 sessions de 2017. La collectivité (le plus souvent une intercommunalité, telles le Grand Cahors ou le Grand Rodez, parfois une ville (Lourdes, Lunel) voire un département (en Lozère), pour sa part, met à disposition un local et une connexion Internet.

  • 11 collectivités avaient été retenues à l’issue de l’Appel à Manifestation d’Intérêt en 2016 :
  • La Région  poursuit l’effort  en 2017 avec l’ouverture de 4 nouvelles antennes.
  • D’ici fin 2017, l’École régionale du numérique sera présente dans les 13 départements de la région.
  •  700 personnes seront ainsi formées aux compétences numériques en 2017.

Selon le bilan des premières promotions 2015-2016, 78 % des personnes formées dans une Ecole régionale du numérique ont obtenu une sortie “positive”, dont 64% embauchés en CDI ou en CDD de plus de 6 mois.

A propos de l'auteur

L'Agence du Numérique

L’Agence du numérique a pour ambition de préparer, avec ses partenaires publics et privés, l’ensemble de la société française à la révolution numérique pour que notre pays soit prêt à en saisir les opportunités, tant en termes de croissance et d’emplois que d’efficacité des services publics, d’aménagement du territoire et de renforcement du lien social.

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter